«

En-Marche.fr

‹ Retourner

Priorités Régionales: L'Education

DIAGNOSTIC

  • Augmentation des coûts et frais de scolarité (déjà prohibitifs)
  • Critères d'obtention des bourses scolaires mal adaptés
  • Manque de places disponibles et parc immobilier « vieillissant »
  • Qualité de l’enseignement : diminution des postes d'enseignants "détachés" ou "résidents" avec augmentation des recrutés locaux

 

SOLUTIONS

  • Accès au réseau des écoles françaises (enseignement primaire et secondaire)
    • Augmenter l’offre en ouvrant de nouvelles possibilités de financement du développement de nos établissements (garantie de l’Etat sur les fonds empruntés)
    • Soutien au développement du label FrancEducation dans les établissements étrangers
    • Soutien au dispositif FLAM, Français Langue Maternelle, qui comprend 150 associations réparties dans 40 pays
    • Favoriser les projets plurilingues au sein des établissements du réseau via le développement de l’OIB, Option Internationale du Baccalauréat et l’introduction de l’IB, « International Baccalaureate »
  • Donner aux établissements du réseau plus d’autonomie sur le contenu des programmes, par exemple développer une part d’enseignement local
  • Accroître la responsabilité des parents d’élèves dans la gouvernance des établissements : il s’agit là d’une recommandation de la Cour des Comptes
  • Augmenter le nombre d’enseignants recrutés localement (avec accompagnement)
  • Mieux faire connaître le CNED (enseignement à distance) pour les familles qui n’ont pas accès au réseau (problème géographique) et aider à mettre en place des structures d’enseignement à distance avec le support du CNED (travailler sur un cahier des charges pour la création d’un label « téléenseignement »)
  • Enseignement supérieur
    • Soutenir nos universités dans leur développement à l’international
    • Accompagner nos étudiants français qui partent hors UE (étudier la possibilité d’un programme Erasmus hors UE) : recherche de stage, sensibilisation à la protection sociale par exemple
    • Travailler sur la reconnaissance des diplômes français
  • Faciliter l’accès à l’éducation des familles à revenus modestes et moyens :
    • Bourses scolaires : redéfinir les critères d’accès aux bourses et notamment évaluer la question de la prise en compte du patrimoine immobilier des familles

Ce site utilise des cookies — En savoir plusOK